UFORCA-Lyon pour la formation permanente, association loi 1901,  

est enregistrée sous le numéro 82 69 04834 69 auprès du Préfet de la région Rhône-Alpes, n° de SIRET: 402 169 023 00015. 

INSTITUT DU CHAMP FREUDIEN
sous les auspices du Département de Psychanalyse de l'Université Paris VIII.

Section Clinique de Lyon

& Antenne de Grenoble

Lacan Quotidien "informe et reflète 7 jours sur 7 l'opinion éclairée." 

Cliquez sur le titre pour lire les actualités de LQ. 

** 

Ironik!, la revue électronique de l'UFORCA sur facebook, à l'adresse Ironik Face: https://www.facebook.com/IronikFace 

** 

Prochains évènements organisés par l'ACF en Rhône-Alpes: 

Voir tous les évènements prochainement organisés par l'Association de la Cause Freudienne en Rhône-Alpes, en cliquant sur ce lien: Actualités de l'ACF en Rhône-Alpes. 

La Section clinique de Lyon  propose à Lyon et à Grenoble une formation permanente à la clinique psychanalytique d'orientation lacanienne dans le champ ouvert par Freud.

Ces enseignements s'adressent à des cliniciens travaillant en institution ou en ville, psychiatres, psychothérapeutes, psychologues, et aux travailleurs du champ social et du champ de la santé mentale. D’autres personnes (étudiants, enseignants) peuvent également y être admis au cas par cas. Ils peuvent être suivis à titre personnel ou dans le cadre des plans de formation des établissements.

On peut participer à une session annuelle de 60 heures réparties sur l'année civile (de janvier à décembre) ou à des séminaires de découverte de la psychanalyse.
Ces activités sont organisées par l'Association Uforca-Lyon, agréée pour la Formation Permanente, qui travaille dans l'ensemble du réseau Uforca-National et du Champ freudien.

La Section clinique de Lyon et son antenne de Grenoble se placent sous l'égide du Département de Psychanalyse de l'Université Paris VIII et de l'Ecole de la Cause Freudienne, association reconnue d'utilité publique.

Cliquez sur les onglets ci-dessus pour naviguer dans notre site et obtenir plus d'informations.

Nous venons de perdre un ami, un collègue avec lequel nous aimions travailler, qui a marqué la psychanalyse et particulièrement UFORCA de son empreinte.

Il a été coordinateur de la Section clinique de Lyon depuis 1996, année de la création d’UFORCA. Il était encore présent parmi nous lors du dernier CA d’UFORCA, en septembre. Il a fait partie de ceux qui pensaient que l’enseignement et la formation des jeunes générations sont essentiels. Son énonciation touchait les analystes et les cliniciens en formation et son enthousiasme  se transmettait. Son intérêt pour la psychose était authentique et exemplaire de la nécessité pour l’analyste de savoir apporter une réponse à « ceux qui souffrent du langage »,  comme il le disait, sans faille. Son livre
Le psychotique et le psychanalyste témoigne de sa façon si particulière d’intervenir au point où il y a chez un sujet une « déconnexion intime entre le langage et le vivant ».

Jacques Borie faisait partie de ceux qui n’avaient pas froid aux yeux, qui ne reculaient pas devant la psychose et imposaient le respect de la clinique et aussi celui de tous les sujets souffrants. Sa présence, son expérience et sa voix grave, son humour et son rire silencieux faisaient partie de sa façon si particulière de faire exister la psychanalyse, dans sa région, en France et dans d’autres pays, la Suisse en particulier.

Nous présentons nos très sincères condoléances à Nicole, sa femme, à leurs proches, accompagnées de toutes nos pensées en ce moment de tristesse.

Carole Dewambrechies-La Sagna, Jean-Pierre Deffieux,
Jacques-Alain Miller et Jean-Robert Rabanel
pour le CA UFORCA


Actualités de la Section clinique et du Champ Freudien

Communiqué UPJL pour UFORCA du 29/10/2020.